Poétiques et esthétiques numériques tactiles: Littérature et Arts

J’ai le plaisir d’annoncer la parution d’un cahier virtuel  sur le site du laboratoire NT2, consacré aux Poétiques et esthétiques numériques tactiles: Littérature et Arts . Il est édité en collaboration avec Emmanuelle Pelard, chercheur en sémiotique de l’université du Luxembourg.

Considérer, concevoir, problématiser et théoriser une esthétique (art visuel) ou une poétique (littérature) des œuvres hypermédiatiques s’avère essentiel quant aux évolutions constantes et aux changements que le numérique entraîne sur les formes d’expression, les modalités et les supports empruntés. D’une part, nous interrogerons les éléments qui créent la poéticité ou l’esthétique des œuvres hypermédiatiques pour écrans tactiles. Autrement dit, comment procèdent et d’où naissent leurs qualités littéraires et esthétiques? D’autre part, nous nous intéresserons aux éléments de nature poétique dans les œuvres littéraires pour écrans tactiles: sont-ils similaires à ceux opérant dans les œuvres pour écrans non tactiles? C’est-à-dire, est-ce que la poétique ou l’esthétique des œuvres pour écrans tactiles possède les mêmes traits définitoires que celle des autres œuvres hypermédiatiques? Cette dernière interrogation entraîne elle-même une série de questions: s’il y a des différences sur le plan poétique et esthétique entre les œuvres hypermédiatiques pour écrans tactiles et celles pour écrans non tactiles, comment caractériser cette évolution? Aussi, quels sont l’impact et le rôle que joue l’interactivité accrue par la dimension tactile dans ces œuvres hypermédiatiques? En regard de l’Histoire courte des humanités numériques, il faudra donc également analyser et mesurer l’impact de l’inclusion de la technologie tactile sur les réflexions préalablement engagées. Quels gestes et manipulations, quels processus lecturaux, quelles esthétiques nouvelles engagent-elles? Comment ces gestes et opérations ou figures de manipulation, renouvelés dans une certaine mesure par les possibilités du support tactile, sont-ils partie intégrante de l’esthétique de l’oeuvre hypermédiatique?

Ce dossier nous permettra d’envisager plusieurs types d’œuvres hypermédiatiques pour écrans tactiles:
D’abord les œuvres narratives, parmi lesquelles nous incluons les fictions comme Besides Myself: An Interactive Novel for the Ipad (2012) de Jeff Gomez, L’Homme Volcan (2011) de Mathias Malzieu, ou Device 6 (2013) édité par Simogo AB, de même que les oeuvres à caractère documentaire comme Derrière le miracle (2011) réalisé par we+are interactive ou Life: a journey (2012) de Jürgen Neffe par Libroid.  Entrent également dans cette catégorie les versions numériques des œuvres de Mark Z. Danielewski, The Fifty Year Sword et The Familiar Volume 1: One Rainy Day in May, étudiées par Côme Martin dans son article intitué «« An experience that you can’t get in other media »? Du livre à l’écran, deux adaptations des œuvres de Mark Z. Danielewski», ainsi que les oeuvres de littérature jeunesse analysées par Eleonora Acerra dans «Poétique des oeuvres hypermédiatiques dans un corpus d’adaptation de littérature jeunesse». Le récit graphique et la bande-dessinée, à l’image de Guerre de 1812 (2012) créé par NFB Digital Studio ou de Je vous ai compris (2013) édité par Magnificat Films, seront aussi représentés à travers l’article de Valérie Dupuy consacré aux Webtoon: «Le webtoon, une esthétique de l’hypotypose».

Il existe également un corpus d’œuvres de poésie que To this Day (2013) de Shane Koyczan et Moving Tale, les P.o.E.M.M. (Poetry for Excitable [Mobile] Media, 2014) de Jason Edward Lewis, Spine Sonnet (2011) de Jody Zellen ou le cycle de poésie du signe de Jörg Piringer peuvent exemplifier. Emmanuelle Pelard nous proposera une réflexion sur les éléments d’une poétique de ces pratiques hypermédiatiques de poésie pour écrans tactiles, dans un article intitulé: «Poétique de la poésie numérique pour écrans tactiles». L’article de Serge Bouchardon, Hélène Caubel et Pierre Fourny, «Les écrans mobiles et tactiles: des lieux de spectacle vivant? Le cas de la Poésie à 2 mi-mots», viendra en contrepoint illustrer le point de vue de la recherche-création sur la construction de ces nouveaux objets littéraires mais aussi artistiques, offrant ainsi une transition vers notre quatrième type d’oeuvres hypermédiatiques pour écrans tactiles. Dans une perspective de recherche-création proche de celle de Bouchardon et al., Marc Veyrat et Franck Soudan, dans l’article «Le Jardin des Délices: la trans-apparence ou le toucher de l’ange», nous offriront une approche originale des pratiques artistiques moins centrées sur le texte que sur l’image, saisissant ainsi la question du tactile à bras le code.

Qu’il s’agisse de la Poésie à 2 mi-mots ou du Jardin des délices, nous avons affaire à des oeuvres ouvertes sur leur extérieur, qui contrairement à d’autres productions pour écrans tactiles mobiles, comme par exemple celles de Danielewski ou les oeuvres jeunesse étudiées par Eleonora Acerra, s’inscrivent résolument dans le flux et jouent à plein des fonctions de l’écran relié. C’est également ce type d’oeuvres qui intéresse Alexandre Gefen et Claire Jeantet dans leur article «Le livre hors le livre» consacré aux oeuvres à caractère littéraire utilisant la géolocalisation, ouvrant de ce fait le texte sur le monde du lecteur.

En guise de conclusion l’article de Diogo Marques «Through the Touching Glass: Literature for Haptic Inter[(surf)aces]», nous proposera une approche plus globale de la navigation sur écrans tactiles, s’intéressant tout particulièrement à sa fonction haptique et à l’interaction, rarement mentionnée, entre la main et l’oeil, à la relation entre les différentes surfaces de verre (celles du monde et celles de l’écran) impliquées dans la littérature hypermédiatique.

À propos de cyborglitteraire

Maitresse de conférences - Université Savoie Mont Blanc Départements de Lettres & Hypermédia-Communication Laboratoire LLSETI, équipe G-SICA
Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>