Liber Numericus à Stereolux

Qui remportera la bataille opposant le livre à la tablette, ou plus largement le livre au numérique ? Cette interrogation, tout comme la prédiction de la disparition du livre, relève avant tout du fantasme.

Comme le révèlent auteurs, artistes et éditeurs, le numérique constitue avant tout un défi à relever pour le livre car il nécessite de nouvelles façons de le concevoir.

 

L’exposition « Liber Numericus » met en lumière les mutations et les nouvelles représentations du livre, tant en littérature que dans la création plastique contemporaine.

De l’ouvrage House of Leaves de M. Z. Danielewski dont le mode de lecture est inspiré de la navigation sur Internet, à la sculpture Hyper Book d’Airan Kang constituée de livres en plastique dont le contenu défile sur les tranches, en passant par les applications pour tablettes proposant une lecture enrichie… La mise en relation du livre avec le numérique, loin de menacer le premier, est au contraire la source d’un renouveau et d’une créativité jubilatoires.

Le livre est mort, vive le livre !

Une exposition présentée par Stereolux, Anaïs Guilet, Soline Haudouin et Aurélie Tiffreau

Kyle Bean, The Future of Books, 2008. Copyright Kyle Bean.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>