Résumé de thèse

Pour une littérature cyborg : l’hybridation médiatique du texte littéraire

Notre thèse aborde sous l’angle métaphorique du cyborg, ce pan de la production littéraire contemporaine qui propose des textes dont le statut médiatique procède d’une hybridation spécifique entre l’hypermédia et le livre. Le cyborg permet de créer un parallèle entre la relation qui s’instaure actuellement entre le livre et l’hypermédia et la relation, faite de fantasmes et de craintes, que les hommes entretiennent avec les technologies qu’ils créent. La littérature cyborg ne propose pas des œuvres au sein desquelles le livre et l’hypermédia s’opposeraient, mais des œuvres offrant une hybridation médiatique du texte littéraire, fruit d’une rencontre matérielle tensionnelle. Les nouveaux médias doivent être perçus comme un moteur d’évolution plutôt que comme une menace. Il s’agit, en effet, pour la littérature contemporaine et le livre de relever le défi qui leur est posé. Le livre est au cœur de notre problématique. Il importe de le considérer comme un support du texte qui n’est pas neutre et qui possède ses caractéristiques et ses potentialités propres. L’apparition de nouveaux médias offre une occasion de réévaluer le livre dans sa dimension matérielle. Celui-ci n’est plus l’unique support du texte, nos pratiques quotidiennes de lecture, entre livre et écran, le prouvent.

La mise en regard du livre avec l’hypermédia nous permettra ainsi de reconsidérer la technicité du texte littéraire. Nous analyserons les procédés de mise en valeur du matériau textuel, par les modifications que l’hybridation médiatique lui fait subir. Les œuvres littéraires hybrides étudiées dans cette thèse se situent à la croisée de deux imaginaires : celui du livre et celui de la cyberculture. Grâce à l’étude des œuvres du corpus nous dessinerons les contours d’une poétique de la médiatisation dont il s’agira aussi de circonscrire les enjeux. Nous élaborerons pour cela une typologie des modes de relation du livre avec l’hypermédia. Nous en identifierons trois : l’adaptation, la transmédiatisation et la figuration. Notre corpus de littérature cyborg propose des combinaisons médiatiques inédites qui ont un impact sur la textualité. Il s’agira de faire entrer le texte littéraire en résonance avec l’hypermédia afin d’étudier comment la technique, dans ses dimensions à la fois pratiques (médiatiques) et imaginaires, influe sur la poétique. Notre corpus de littérature cyborg témoigne avant tout d’un état de transition des paradigmes médiatiques pour la littérature, entre une culture du livre et une culture de l’écran.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>